Klo, féministe, experte en bonbons, lesbienne et alors ?

0

1 – Salut, qui es tu ?
Klo, 23 ans et des farfales, profette d’anglais, féministe, experte en bonbons, animadirectrice de colo, flûtiste et pianiste en pause…

2 – Que fais-tu dans la vie ?
Je suis profette d’anglais et comme j’ai des vacances j’en profite pour diriger des colos l’été. Je suis aussi une « féministe de salon » qui râle sur son clavier.

Je suis la fille qui amène les bonbons en soirée parce que les autres ne savent pas les choisir.

3 – Tu vas où quand tu sors ?
Principalement sur le canapé des ami*s, parfois dans des bars mais c’est rare vu qu’il n’y a pas grand chose d’intéressant dans mon coin. J’aime les concerts, les spectacles et les expos mais je ne prends pas (assez) le temps d’y aller… Résolution pour 2016 !

4 – Si tu étais … tu serais ?
a – une couleur :
Rouge. Il paraît que c’est la couleur qui me va le mieux. J’y trouve une certaine confiance, une détermination, une affirmation de soi qui peut me faire défaut à l’occasion.

b – un mot :
Musique. J’adore chanter, j’ai tendance à le faire sans m’en rendre compte et quand je suis stressée, la musique a un réel pouvoir relaxant sur moi. En plus, c’est un monde toujours plein de découvertes, de nouveautés et de partage.

c – un défaut :
La procrastination. Je fais tout dans l’urgence, je suis très efficace mais c’est une très mauvaise habitude qui me vaut beaucoup de stress inutile (et de nuits blanches !) !

d – une musique :
Celle du moment : Rose – Mais ça va
Celle pour danser (en culotte !) : n’importe quel morceau de Stevie Wonder
Celles pour voyager : du Cocoon
Celles pour s’évader : du Satie ou du jazz (coup de coeur pour Ibrahim Maalouf)
Celles pour avoir confiance en soi dans la rue : Pretty Woman, Bad Girls (de M.I.A) ou Jolie Môme

(Après tout, je suis prof d’anglais, pas de maths, j’ai le droit de ne pas savoir compter, non ?)

Tu as le droit, bien sûr…maintenant, choses promises, choses dues, allez hop ! En culotte ! 

e – un livre :
Le dernier en date : D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan
Celui en cours : Vernon Subutex de Virginie Despentes
Celui qui m’a le plus bouleversée : Baby Jane de Sofi Oksanen
Le coup de coeur : Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda
Celui en anglais : Pride and Prejudice de Jane Austen

(Je n’ai toujours pas passé le CAPES de maths entre temps…)

f – un alcool :
Le gin. Pour mes souvenirs de soirées à Edimbourg.

5 – Quel est ton rêve d’enfant ?
Etre un mélange de Julie Lescaut, Joséphine Ange Gardien, Marion dans Famille d’Accueil, L’Instit et La Binocle des Razmokets (comment ça, trop de TV ?)

6 – Tu te vois où dans 10 ans ?
Mariée ou en couple, entourée des ami*s, une maison de vacances au bord de la mer pour des weekends de coupure. Des enfants, même si c’est difficile à imaginer. Prof dans un collège, peut être formatrice ou tutrice pour futur.es profs ? Des cours de chants et peut-être de guitare. Bénévole pour une ou des assos qui me tiennent à coeur. Militante active féministe et LGBT+ ? Probablement toujours en France mais peut-être plus dans le même coin ?

7 – Quelle est ton idée du bonheur ?
Une maison avec terrasse et du jazz qui sort par la fenêtre. Des ami*s, des rires d’enfants, des câlins et des papouilles dans les cheveux.

8 – En qui/quoi crois-tu ?
En mon indépendance. Ma mère a voulu faire de moi une femme forte. Je crois qu’elle a réussi.

9 – Quelle est ta plus grande peur ?
Ne jamais être maman.

10 – Quel est ton meilleur souvenir ?
Apprendre que j’avais mon CAPES du premier coup. J’étais seule dans la galerie de Carrefour. J’avais envie d’arrêter tous les gens que je croisais pour leur dire !

11 – En quoi te réincarnerais tu si tu le pouvais ?
Un chat pour les papouilles et les siestes près des radiateurs ou sur les coussins moelleux.

12 – Quelle est la qualité que tu aimes chez une femme ?
L’humour. C’est déstabilisant et en même temps ça montre une réelle capacité d’analyse et de remise en question.

13 – Si tu pouvais avoir un pouvoir, lequel choisirais-tu ?
La téléportation. Mes ami*s sont éparpillé*s, ça serait quand même plus simple pour se voir que d’attendre les promos SNCF !

14 – As-tu une héroïne dans la vie réelle ?
J’ai trop peur de la déception pour imposer ce titre à qui que ce soit !

15 – Comment te qualifies-tu, sexuellement parlant ? (lesbienne, bie, trans, queer…)
Jusqu’à présent, lesbienne. Mais on ne sait jamais ce que la vie nous réserve !

16 – En quoi cela a-t-il influencé ta vie, tes choix ?
J’ai construit une bonne partie de ma vie sans en avoir conscience. Pour le reste je découvre les joies de la société hétéro-normée, de l’homophobie ordinaire et des coming out. Je me tais encore trop souvent à mon goût. Mais je fais en sorte que les mômes avec lesquels je bosse sachent que « ça » existe, que ce n’est pas sale ni malsain et qu’ils ont le droit de vivre heureux.

17 – As-tu une devise ?

Si tu veux qu’on t’entende, parle !


Comme Klo, participez et aidez à la visibilité de la diversité !

Inscrivez-vous pour recevoir le questionnaire :

LAISSER UN COMMENTAIRE